Retour (gagnant ?) du Beaujolais à Vinexpo 2017

Par Juliette Cassagnes / Juin 2017

Le format du stand Interbeaujolais a été totalement repensé; totalement ouvert, il permet plus d'échanges et de convivialité - crédit photo : InterBeaujolais

 

Pour son retour sur le salon Vinexpo, InterBeaujolais inaugurera un stand entièrement repensé. L'objectif : démarrer une nouvelle ère en changeant d'image.


L'annonce avait déjà été faite il y a quelques mois et c'est désormais confirmé. Le Beaujolais est bien de retour, après une dizaine d'années d'absence. Une décision impulsée par son nouveau président, Dominique Piron, élu en juillet 2016. « Ce stand est la conclusion des discussions et des réunions de travail menées depuis six mois, et le point de départ de la nouvelle route », témoigne celui-ci. Au-delà d'un simple stand, il faut donc y voir un symbole : celui du grand retour du Beaujolais sur Vinexpo et « d'une ère nouvelle ».
L'équipe fraîchement élue à la tête de l'interprofession a en effet acté il y a quelques mois, un plan stratégique pour tenter de redresser le vignoble. Parmi les 15 mesures qu'il contient, celle « d'hisser haut le drapeau des couleurs du Beaujolais », qui devait passer, entre-autres, par la présence d'Interbeaujolais à ce grand salon international.


Un stand pour casser les codes

Pour bien marquer la rupture dans la stratégie, l'interprofession a également opté pour un changement total de son stand, en « cassant les codes ». D'une surface de 160 m2, il sera totalement ouvert et se présentera sous la forme d'un « accueil -bar à vins », placé au centre. Il sera entouré de part-et-d'autres par de longs comptoirs derrières lesquels 17 exposants, tous représentés par des portraits, feront déguster leurs vins. Exit donc les habituels stands individuels, l’heure est à « l’échange et à la convivialité » ; un choix directement en lien avec la bistronomie, axe considéré comme stratégique par InterBeaujolais.

L'intitulé du stand, très visible, « Beaujolais nouvelle génération », a pour but de symboliser ce « renouveau » : « Il s'agit de mettre en avant de nouveaux consommateurs, de nouveaux jeunes vignerons, qui proposent des vins de qualité », justifie Dominique Piron. Exit aussi la traditionnelle couleur rouge habituellement choisie...Place au vert et aux papillons, « plus frais, plus jeunes ». « Si l'on veut changer l'image, il faut aller jusqu'au bout », poursuit celui-ci.
Derrière l'espace central sera présentée la nouvelle segmentation des vins. Exit, la formule « pyramidale », pour laisser la place à trois « colonnes », pour trois univers de consommation distincts, placés côte à côte : les Beaujolais « de fête », les Beaujolais « de caractère » et les Beaujolais « d’exception ». Les cuvées proposées à la dégustation au bar à vins appartiendront à ces trois univers, et reflèteront « toute la diversité » des vins du vignoble.
Les vignerons pourront aussi accueillir des visiteurs plus au calme, grâce à des espaces spécialement conçus derrière les comptoirs. Une dégustation de « grands vins du Beaujolais » sera par ailleurs organisée le 18 juin, à 18h, à Bordeaux.
Coût total des dépenses : environ 200 000 €; un effort et un montant « conséquents » donc, pour les vignerons et l'interprofession. Les opérateurs exposants ont néanmoins obtenu une aide régionale de 50% pour couvrir les frais du stand, qui totalisent 3000€.

Le stand "Beaujolais nouvelle génération" sera situé Hall 1, Allée 31: un emplacement qui devrait lui permettre une bonne visibilité.

Le « storytelling », ou l'art de raconter une histoire...

Les spécialistes du marketing du vin sont unanimes sur ce point. Pour vendre son produit, le vigneron doit désormais connaître et utiliser le concept du « storytelling ».


Décryptage : Le commerce de vin en ligne en 2016

Jean-Philippe Perrouty, directeur du cabinet d'études Wine Intelligence, decrypte pour Comment vendre mon vin le commerce de vin en ligne pour l'année 2016.



Inscrivez-vous à notre Newsletter