La bouteille ébène donne de l'élégance aux bulles

Par Juliette Cassagnes / Juin 2017

La teinte 'ébène' commercialisée par Verallia donne un positionnement plus premium au vin effervescent - crédit photo : DR

 

Verallia a récemment lancé sur le marché une bouteille de teinte ébène. L'entreprise a fait appel aux neurosciences pour en savoir plus sur sa perception par les consommateurs.


Une étude a été commanditée auprès de l'Institut Mind insights en avril 2017 par Verallia. Elle visait à comparer les réactions automatiquement générées dans l’esprit de consommateurs à la vue de deux couleurs distinctes de bouteilles champenoises : la traditionnelle teinte verte d'un côté et de l'autre, la teinte ébène, presque noire, récemment lancée par Verallia pour le marché des effervescents.
Les réactions spontanées des consommateurs ont été analysées sous deux dimensions : affective et cognitive. La première correspond à « l’émotion et à l’attractivité de la couleur », la seconde à « différentes valeurs fondamentales déterminantes concernant l’attitude des consommateurs et leur décision d’achat : la qualité, la confiance, le prestige et le caractère « banal » ».

De façon générale, il en ressort que les deux teintes se positionnent « favorablement sur les dimensions affectives et cognitives ». Cependant, la teinte ébène se démarque sur trois points. Elle bénéficie d'un positionnement plus « Premium » avec la notion de « prestige ». « Cela s’avère cohérent avec d’autres études scientifiques de Mind Insights ayant indiqué que cette catégorie de couleur est liée à l’élégance, à la rigueur et à un caractère sophistiqué», précise Verallia.


Un peu moins de confiance avec l'ébène

La seconde différence porte sur le caractère « non-banal » de la couleur, la teinte ébène activant davantage la perception d’un produit « non-ordinaire et différent ». En revanche, cette couleur active un peu moins la notion de « confiance » auprès de consommateurs « moins impliqués » dans le domaine du vin, c'est-à-dire y investissant moins d’intérêt, de temps et/ou d’argent, indique le communiqué. « Cela peut raisonnablement s’expliquer par le fait que cette teinte est moins familière. Or, certains consommateurs moins impliqués tendent à ressentir davantage un sentiment de confiance par rapport à des éléments plus familiers, plus « rassurants » de prime abord dans leur esprit ».

Pour Verallia, l'étude confirme donc bien que la teinte ébène « valorise le produit et se différencie en termes d’impacts positifs sur les consommateurs ».

Le « storytelling », ou l'art de raconter une histoire...

Les spécialistes du marketing du vin sont unanimes sur ce point. Pour vendre son produit, le vigneron doit désormais connaître et utiliser le concept du « storytelling ».


Décryptage : Le commerce de vin en ligne en 2016

Jean-Philippe Perrouty, directeur du cabinet d'études Wine Intelligence, decrypte pour Comment vendre mon vin le commerce de vin en ligne pour l'année 2016.



Inscrivez-vous à notre Newsletter