Chinon renoue avec son histoire rabelaisienne

Par Marion Sepeau Ivaldi / Juillet 2017

La vue depuis la maison natale de Rabelais où se déroule les guerres picrocholines. La vigne est un élément essentiel du paysage - Crédit : Marion Ivaldi

 

Depuis 2016, l’aire de l’appellation est identique trait pour trait à la Rabelaisie, à la faveur d’une modification du cahier des charges. De quoi être le point de départ d’une promotion de la pensée humaniste en partie grâce aux vins de Chinon.


« Rabelais, c’est l’un d’entre nous ! » lance Jean-Martin Dutour, président de l’ODG Chinon. L’héritage de la pensée de celui qui fut à la fois curé, médecin et philosophe prend davantage de corps depuis que l’INAO a accordé à Chinon la possibilité de redessiner son aire. En 2016, elle a ainsi intégré la commune de Seuilly et les villages alentours, situés rive gauche de la Loire. Seuilly est le lieu de la maison natale de l’écrivain. Ses paysages environnants sont décrits précisément dans les écrits rabelaisiens et sont notamment le théâtre des célèbres guerres picrocholines où les fouaciers et vendangeurs s’affrontent à coup de lancers de poules. Mais, Rabelais a également habité la maison familiale de Chinon où son père possédait la cave de la fontaine où l’eau a le goût du vin.


Chinon et Rabelais, deux histoires mêlées

C’est tout cet héritage que les vins de Chinon souhaitent promouvoir en apportant leur soutien à la diffusion de la culture rabelaisienne. Le festival « Les nourritures élémentaires » est ainsi un temps fort de cette ambition. Le thème de cette année (du 9 au 12 novembre) sera la guerre. Par ailleurs, Gallimard vient de publier un guide intitulé Chinon, Voyage au pays de Rabelais. De quoi donner corps à cette Rabelaisie, qui apparaît dans les écrits de Rabelais à mi-chemin entre le réel et l’imaginaire et diffuser le goût du vin à travers quelques citations dont la plus célèbre est sans doute : « le vin est le propre de l’homme ».

Se démarquer grâce à un parcours de découverte oenotouristique ludique


Le « storytelling », ou l'art de raconter une histoire...

Les spécialistes du marketing du vin sont unanimes sur ce point. Pour vendre son produit, le vigneron doit désormais connaître et utiliser le concept du « storytelling ».


Décryptage : Le commerce de vin en ligne en 2016

Jean-Philippe Perrouty, directeur du cabinet d'études Wine Intelligence, decrypte pour Comment vendre mon vin le commerce de vin en ligne pour l'année 2016.


Inscrivez-vous à notre Newsletter